En Limousin, aux portes du Périgord, Saint-Yrieix (Ville Fleurie : 3 fleurs) évoque, de par ses paysages, la Dordogne toute proche. Terre occitane, le pays Arédien (13 000 habitants) doit son nom à un évangélisateur chrétien (VIème s.),  fondateur d’une prospère abbaye. Devenu Saint, le nom d’Arédius évolue dans le langage courant en Iriès puis Yrieix.

La cité médiévale aménagée et embellie s’ouvre sur la place Attane dominée par sa magnifique collégiale (XIIème - XIIIème s.),  bâtie par des chanoines ambitieux grâce à la générosité des Ducs d’Aquitaine. A ses côtés, s’élève la Tour du Plô (XIIIème s.), donjon médiéval des Vicomtes de Limoges qui amorce la descente vers des ruelles pittoresques bordées de beaux hôtels particuliers en pierres blanches et pans de bois.

Saint-Yrieix est un carrefour économique depuis l’antiquité en raison de la présence de gisements aurifères exploités pendant des siècles. C’est aussi le berceau de  la porcelaine de Limoges grâce au kaolin (argile blanche) découvert par Jean-Baptiste Darnet en 1768. Le site archéologique de Marcognac témoigne encore de cette formidable aventure industrielle et un grand choix de porcelaines est à découvrir dans la ville.

Le pays Arédien est aussi une terre de gourmandises : les madeleines à la douceur incomparable sont ici une tradition depuis le XIXème s. ; la pomme golden AOP jaune et croquante dont les vergers couvrent le territoire ; les viandes savoureuses de la vache Limousine,  du veau de Saint-Yrieix élevé sous la mère, du porc « cul noir ». Toutes ces pépites ravissent les papilles des gourmets.

A visiter : Collégiale, Maison du Patrimoine, Marcognac, Fabrique de la Seynie, Village des Palloux, …