Terre de savoir-faire : porcelainiers, céramistes, créateur de bijoux...

Avant la découverte du kaolin en 1768 par Jean-Baptiste Darnet au lieu-dit « le Clos de Barre », la porcelaine était importée de Chine et d’Allemagne, aucun gisement de cette précieuse argile blanche n’ayant été découvert en France. Celui de Saint-Yrieix sera le premier à être exploité. La production annuelle de cette matière première était estimée, en 1801, à 350 tonnes.
La découverte du kaolin allait révolutionner toute l’histoire de la porcelaine en Europe et marquer le point de départ d’une nouvelle ère économique.