Léa Sham’s, artiste, émailleuse, peintre.
Léa Sham’s est née sur le plateau de Millevaches, sur les bords de la Vézère, au milieu des bruyères, des légendes et des grandes forêts... Après des années riches d’expériences entre la France, l’Asie et le Maghreb, elle s’installe en Limousin en 1990 où elle rencontre en même temps l’art de l’émaillerie et Alain Duban. Inspirée par les arts populaires et ses couleurs vives, l’univers du tissu, les
motifs décoratifs, les arts sacrés, elle se plaît à mélanger les contraires en quête de l’esprit d’enfance, libre, ouvert, curieux.
Le quotidien comme source poétique Entrer dans la coloration du monde, y prendre part, effleurer, toucher, sentir, plonger... Trois fois rien... Ouvrir les yeux sur le matin... Tenter de voir ce qui se
montre... Sinon l’entièreté, au moins les détails...
Densité du monde déployé, saturé... La lumière, rien que la lumière qui fait le sombre et le clair... Contraste...

Tout s’emmêle, le tendre et le vif, la présence, l’absence,l’ordre, le désordre... Joie qui traverse l’inconstance...Intranquille et sereine, suivre d’invisibles traces, écouter d’improbables chants...
S’émerveiller devant la couleur rouge, devant la rose, devant le jour ! S’élancer sans bouger vers l’outil... motifs jetés sur un vase en attente, pois d’or sur le cristal flamboyant, anis étoilé,
papillon vert, tulipes pourpres, spirale bleutée, marguerites éparpillées... basculer dans le petit rien qui ouvre les grands espaces...
Selon Léa Sham’s la nature est ‘‘inspirante’’ et l’action du feu ‘‘émerveillante’’.

Complices depuis près de trente ans, Léa Sham’s et Alain Duban croisent leurs inspirations, leurs envies, leurs univers. Complémentaires, ils réalisent avec enthousiasme des objets entre exubérance
et retenue, rigueur et légèreté, humour et gravité.

Alain Duban, artiste émailleur.

Alain Duban a grandi dans une famille d’émailleurs limousins. Il trouve son chemin, son style, lignes pures, teintes sobres, bleus, gris, noirs mats ou brillants.
Depuis plus de vingt ans, il crée un bestiaire singulier. Le Bestiaire, fil tendu entre les jeux de l’enfance, un métier transmis par le père, le besoin prononcé de fabriquer des objets ainsi qu’un goût pour les matériaux précieux, bronze, argent, laiton, émail, donnant à l’ensemble noblesse, poésie, tendresse et esprit.
Un oiseau-mouche sur la queue d’un chat rouge, un ours blanc sur sa banquise, une girafe étonnée, un éléphant bleu, un escargot conversant avec un éléphant, un papillon sur le nez d’une
limousine, un caméléon farceur, une hippopotame au bain, une panthère noire, un cul noir, deux culs noirs, une colombe,
un merle en cage, un petit loup et un grand loup, un chat courant dans de hautes herbes, une salamandre, un âne à bascule, un rhino-féroce, un coucou doré, un poisson volant bleu, un gros chat gris, une gazelle, une truite rieuse, un mouton blanc et un mouton noir, un roi et son oiseau, un renard bleu des Carpates, une vache et sa fleur, un âne et sa poule, un éléphant d’Asie, une
panthère à fleurs bleues, un chien de chasse, une licorne, un drôle de zèbre… et, à leur suite, tous les autres…
Alain Duban vit et travaille en Limousin.

Expo en choeur 1
Expo en choeur 2
Expo en choeur 3

Ouvert du mardi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 18h. Samedi de 14h à 18h.

Rens. : 05 55 08 88 77/78